Retour

Fin du 33e Festival international de la poésie de Trois-Rivières

Le Festival international de la poésie de Trois-Rivières a pris fin dimanche après dix jours de festivités.

Un total de 85 poètes de partout dans le monde ont fait rayonner cet art à travers de nombreuses activités.

Le bilan final d'achalandage viendra d'ici les prochaines semaines, mais selon le président du festival, Gaston Bellemare, beaucoup d'amateurs ont participé.

« La température nous a aidés. Quand il fait beau, il y a beaucoup de gens, parce que les gens marchent d'une place à l'autre. Ici, vous mettez la voiture au sous-sol de l'hôtel et après, vous marchez, parce que tout se passe à pied », affirme M. Bellemare.

La moitié des poètes participants venaient de l'international. Certains étaient toutefois venus d’ailleurs au Canada.

La poète franco-albertaine, Pierrette Requier, en était à sa première participation au festival. De son propre aveu, elle rêvait d’y venir et a reçu une invitation cette année.

« À ma grande surprise, les gens ont beaucoup apprécié ce que j'ai amené, c'est très différent, c'est très “Western” d'une façon. Et puis, j'ai eu plein de rétroactions, chaque fois que j'ai fait une lecture, une présentation. J'ai beaucoup apprécié qu'il y ait autant de gens qui viennent écouter de la poésie », indique la poète.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine