Retour

Fini le curling au Complexe Laviolette de Trois-Rivières

Le Complexe Laviolette de Trois-Rivières a décidé de mettre terme d'ici la fin du mois de mars aux activités de curling qui se déroulaient entre ses murs depuis plus de 60 ans.

L’entreprise située sur la rue des Forges dit vouloir se concentrer sur son service clé en main de location de salles de réception.

Les propriétaires du Complexe Laviolette, Simon Brunelle et Jean-Philippe Martin, ont annoncé vendredi leur décision concernant la vocation de l’entreprise.

Le déclin de l’engouement pour le curling au Québec explique en partie la décision du Complexe Laviolette.

Les dirigeants ont fait valoir que la Mauricie a déjà compté huit clubs de curling, mais qu’elle n’en comptera plus que trois, en excluant le Complexe.

Ils ont aussi expliqué que le curling est « une entreprise très difficile pour le secteur privé », alors que la plupart des clubs appartiennent à des municipalités ou à des coopératives.

La bâtisse qui abrite le Complexe Laviolette a été construite à la fin du 19e siècle. Le club de curling Laviolette y a été fondé dans les années 1950. Il a cessé ses activités en 1998, avant d’être relancé quelques années plus tard, en 2003.

Le « Curling Laviolette » est par la suite devenu le Complexe Laviolette en 2013, à l’arrivée des propriétaires actuels.

Plus d'articles