Retour

Fini les tomates produites à partir de biogaz à Saint-Étienne-des-Grès

Les tomates de Savoura ne seront plus produites à partir des biogaz du site d'enfouissement de Saint-Étienne-des-Grès.

D'un commun accord, la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie et les Serres Savoura mettent fin au contrat d'approvisionnement en biogaz qui les liait depuis 2007.

La Régie récupérait les biogaz produits par son site d'enfouissement et les vendait aux Serres Savoura. Les deux parties estiment qu'il serait préférable de rompre l'entente et de profiter d'autres opportunités sur le marché des biogaz.

La saga aura coûté très cher à la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, qui a dû investir du temps et surtout beaucoup d'argent dans ce projet.

D'autres investissements auraient été nécessaires pour poursuivre la collaboration.

Le président de la Régie, Michel Angers, estime qu'il est possible que le biogaz produit par la Régie soit maintenant vendu à Énergir.

Avant d’en arriver à une entente, il précise cependant qu’un partenaire devra être trouvé pour purifier le gaz en usine.

L’entreprise Serres Sagamie, maintenant propriétaires des Serres Savoura Saint-Étienne, affirme qu'il y a eu de nombreuses discussions au cours des dernières années avec la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie.

Il n'est cependant pas question pour l'entreprise de mettre fin aux activités des Serres Savoura Saint-Étienne, qui sont maintenant alimentées par du gaz naturel.

Il restait 15 ans au contrat, mais le montant de son rachat ne sera pas divulgué.

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Plus d'articles