Retour

Fluoration de l'eau potable : les opposants réclament un moratoire

Des citoyens opposés à la fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières sont intervenus à la période de questions de la séance du conseil municipal mardi soir. La Coalition trifluvienne pour une eau très saine demande à son tour un moratoire.

Les opposants continuent de dénoncer ce qu'elle qualifie de manque de transparence de la Ville dans le dossier.

Les échanges entre ces citoyens et le maire, Yves Lévesque, ont été houleux.

M. Lévesque a rapidement fait sentir son impatience. « Écoutez, là, s'il y en a 10, je ne prendrai pas les 10 », a-t-il lancé après avoir constaté qu'une quatrième personne voulait prendre la parole à ce sujet.

Yves Lévesque a répondu que la décision de fluorer l'eau avait été prise de façon démocratique.

Il a aussi suggéré aux citoyens d'adresser leurs questions et commentaires au ministère de la Santé du Québec et au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ), qui financent le projet.

La Ville prévoit commencer la fluoration de l'eau cet hiver.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine