Retour

Frais de cartes de crédit : les détaillants interpellent Trudeau

L'Association des marchands, dépanneurs et épiciers du Québec demande au gouvernement Trudeau d'agir pour réduire les frais associés à l'utilisation des cartes de crédit.

Le directeur général Yves Servais était de passage à Trois-Rivières mercredi pour dénoncer à nouveau les frais de 1,5 à 4 % par transaction qui sont prélevés aux détaillants lorsqu'un client utilise une carte de crédit.

Ces coûts représentent des dizaines de milliers de dollars pour les marchands comme Carl Caron, qui est propriétaire de cinq dépanneurs. « Un commerce comme ici, ça peut être au-dessus de 50 000 $ par année de frais de cartes de crédit », dit-il en parlant d'un seul de ses commerces.

En juin 2015, les libéraux avaient appuyé une motion déposée par le NPD demandant la réglementation des frais de cartes de crédit.

« Tout ce qu'on avait obtenu des conservateurs, c'est un code de conduite volontaire avec les résultats qu'on connaît, déplore le député néo-démocrate de Trois-Rivières, Robert Aubin. C'est-à-dire vraiment très peu de choses. Il y a là, pour les libéraux et Justin Trudeau, [l'occasion] de passer de la parole aux actes. »

Il y a près d'un an, les réseaux Visa et MasterCard avaient abaissé volontairement leurs frais de cartes de crédit à un taux moyen de 1,5 %.Une diminution insuffisante aux yeux de l'Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec.

D'après les informations de Marie-Ève Cousineau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards