Nous avons profité du passage du chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, au Congrès de la relève de son parti qui avait lieu à Victoriaville dans le Centre-du-Québec samedi et dimanche pour le questionner sur différents sujets d'actualité.

Un texte d'Amélie Desmarais

Pensez-vous que le Québec et le Canada devraient accueillir plus de réfugiés syriens? Les Québécois ont été très touchés par les images qu'ils ont vu au cours des dernier jours donc moi je pense que de façon humanitaire, on souhaite accueillir quelques milliers de plus de Syriens. Par contre, là où M. Couillard est incohérent c'est que déjà au Québec, il manque dramatiquement de ressources pour bien intégrer les immigrants.

Il y a de plus en plus de manifestations d'enseignants au Québec. Où vous situez-vous par rapport à leurs revendications? Nous on pense qu'il y a 20 000 postes par attrition qui pourraient être coupés dans la bureaucratie. M. Couillard a décidé d'en couper juste 1000 et pour la différence de couper dans les services en éducation et de geler les salaires des enseignants. On n'est pas d'accord avec ces choix-là, moi je vais me battre [à l'Assemblée nationale]. 

Est-ce qu'on pourrait vous voir dans la rue, peut-être avec une casserole? On n'a jamais été partisans de ce genre de manifestation. Faut être prudents parce qu'on a en ce moment une espèce de front commun de tous les employés de l'État et nous on dit depuis le début que chaque groupe devrait être traité de façon séparée.

Votre liste d'épicerie pour le prochain gouvernement fédéral? Première chose, pour des raisons identitaires, récupérer tous les pouvoirs en matière de langue et d'immigration. Maintenant, il y a aussi d'autres demandes qui touchent toutes les provinces. M. Couillard devrait travailler plus fort avec les autres provinces pour être capable de bien récupérer les transferts en santé. [...] Le gouvernement de M. Harper a annoncé que d'ici quelques années la croissance des contributions du gouvernement fédéral en santé au lieu de croître à 6% par année va croître à 3% par année. Ça ne se peut pas ça. À cause des impacts des nouveaux médicaments, des nouvelles technologies, du vieillissement de la population, les besoins augmentent d'au moins 5% par année, donc il va falloir que le gouvernement fédéral fasse sa part.

Quel parti semble le plus ouvert à vos demandes? Je ne veux pas commencer à m'immiscer dans les élections fédérales. Il y en a effectivement qui sont plus favorables à certaines demandes que d'autres, mais je ne veux surtout pas commencer à m'immiscer dans le choix du parti au fédéral.

Plus d'articles

Commentaires