Retour

Fred Pellerin se taille une place de cire au Musée Grévin de Montréal

Le célèbre conteur de Saint-Élie-de-Caxton Fred Pellerin est devenu mardi la première personnalité québécoise choisie par le public à faire son entrée au Musée Grévin de Montréal. 

Un texte de Marie-Ève Trudel

La salle de bal était d'ailleurs bondée de gens du public, venu admirer en primeur la statue de cire qui vient s'ajouter à celles de Céline Dion, de Maurice Richard et plus récemment, de Dany Laferrière

Le principal intéressé, qui est devenu la 122e célébrité à intégrer l'exposition permanente, s'est montré très touché de l'hommage qui lui est rendu : « C'est très flatteur de compter parmi cette liste-là » confie Fred Pellerin.

Les personnalités sont représentées dans des décors originaux. Celle du conteur de la Mauricie n'y fera pas exception. « C'est Gilles Vigneault qui m'a convaincu, dit Fred Pellerin. Je vais être avec Vigneault dans le banc de neige! », rigole-t-il. 

Fred Pellerin, choix du public

Le dévoilement de la statue est l'aboutissement d'un processus qui a duré plus d'un an. En 2015, le Musée Grévin de Montréal a sondé la population pour savoir quelle personnalité elle aimerait voir entrer au musée. Plus de 21 000 personnes ont répondu à l'appel. Fred Pellerin est arrivé parmi les premiers d'une liste qui comptait une dizaine de noms. 

Le choix du public a par la suite reçu le sceau de l'Académie Grévin Montréal, un comité composé de 10 membres et présidé par Marc Laurendeau.

« On arrive avec nos listes et puis on discute, on n'est pas toujours d'accord », avoue-t-il. « Certains ont un penchant plus commercial, d'autres un penchant plus élitiste », mais Fred Pellerin ralliait les deux, explique Marc Laurendeau. 

Une fois le choix officialisé, Fred Pellerin s'est rendu à Paris où il a laissé les sculpteurs faire leur travail. Puis, il a profité de ses séjours en Europe pour aller voir l'évolution du projet de cire.

« Mon réflexe c'était de retourner aux ateliers Grévin pour voir avancer le bonhomme parce que c'est étonnant comment ils fabriquent ça, c'est étonnant comment ils sont d'une minutie, ce sont des artistes », dit un Fred Pellerin ravi du résultat et fasciné par la ressemblance avec son double.

Plus d'articles

Commentaires