Retour

Gala Sport-Hommage Mauricie : Vincent-Lapointe au sommet

Les athlètes de la région ont une fois de plus été récompensés au Gala Sport-Hommage Mauricie samedi soir. La canoéiste Laurence Vincent-Lapointe a bouclé la boucle d'une impressionnante année.

La Trifluvienne est maintenant considérée comme étant la meilleure canoéiste au monde. Sans surprise, elle a été sacrée athlète féminine de l'année, au niveau international.

« D'avoir réussi deux records du monde en Championnats du monde et de recevoir des prix comme ça, suite à ces compétitions-là, ça veut vraiment dire beaucoup », dit celle qui aspire maintenant aux Jeux olympiques en 2020.

Chez les hommes, le skieur acrobatique Alex Bellemare a remporté la statuette. Le Shawiniganais était absent puisqu'il se trouve au Colorado pour disputer une épreuve de la Coupe du monde.

Au total, 22 trophées et 15 000 $ en bourses ont été remis aux athlètes de niveau provincial, national et international de même qu'à des bénévoles et à des événements qui se sont démarqués.

Les prix coups de coeur

Jérémi Martin, un garçon atteint de fibrose kystique qui a fait le Défi Pierre Lavoie, a reçu un prix coup de coeur.

« J'ai cru en mon rêve, je ne me suis pas laissé abattre, j'ai fait mes traitements et tout s'est bien passé », dit le jeune.

Un autre jeune inspirant, Jérôme Blanchette, a reçu une mention coup de coeur.

Le jeune homme est né avec une surdité totale, qui ne l'a pourtant pas empêché de se démarquer au ping-pong.

« Je m'entraîne beaucoup, j'essaie de toujours garder le sourire dans les compétitions et dans les tournois. Même quand je perds, j'essaie de garder le sourire, de rester positif, d'aller vers les autres », dit Jérôme Blanchette, accompagné de son interprète.

Les Pink Sox récompensées

L'exploit de l'année est allé au Pink Sox de la Mauricie, la seule équipe féminine qui a participé au Championnat provincial bantam B.

Les joueuses ont remporté la médaille de bronze.

Le trophée a été remis par un monument du monde du baseball, Rodger Brulotte.

« Les filles n'ont jamais lâché, elles ont tout le temps persévéré ».

Plus d'articles