Retour

Glissement de terrain à Saint-Luc-de-Vincennes : « ma terre est scrap ! »

C'est lorsqu'il a senti sa maison trembler vers 23:15 mercredi que Luc Normandin a réalisé que quelque chose d'anormal venait de se passer. L'agriculteur a d'abord pensé à un accident de camion avant de réaliser que le « décor avait changé » en arrière de sa maison. 

M. Normandin confie qu'il n'aurait jamais pensé que « cela aurait glissé de cette façon-là. » De son propre aveu, l'agriculteur est un peu dépassé par l'ampleur des événements. « Je n'ai pas eu le temps de penser, il y a trop d'affaires qui se passent » a-t-il répondu à Barbara Leroux à l'émission Facteur matinal.

La découverte

« Je suis sorti dehors et j'ai vu que c'était comme pas normal. J'entendais des bruits et il y avait comme un vent bizarre » raconte l'éleveur. M. Normandin est alors allé chercher son frère, qui est aussi son voisin, pour aller vérifier ensemble si ses animaux d'élevage étaient sains et saufs sur un terrain en contrebas, sur les rives de la rivière Champlain.

« J'ai pris mon 4 roues et on est allé vérifier les animaux et quand j'ai vu qu'ils étaient tous là, vers 2h du matin, on a décidé d'attendre le lendemain matin pour appeler la sécurité civile » explique M. Normandin qui a décidé de ne pas rester chez lui. « On est allé passer la nuit chez des amis. »

Sa priorité est maintenant de trouver une solution pour ses bovins d'élevage. « Les animaux ne peuvent plus être rentrés à l'étable. Il faut que je trouve un plan B d'ici la fin du mois. Mon étable est trop proche du glissement de terrain. »

M.Normandin devrait savoir vendredi s'il peut ou non retourner chez lui.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité