Le premier week-end du Grand prix est terminé, mais contrairement aux autres années, les équipes sont toujours à l'oeuvre sur le site. Elles se préparent pour la toute première fois à une deuxième fin de semaine de course qui sera consacrée aux compétitions de rallycross.

Ces courses auront lieu sur un circuit à moitié asphalté et à moitié sur terre battue.

Le directeur général, Dominic Fugère, affirme que les travaux de réaménagement sur le site de l'hippodrome vont bon train et que cette façon de faire est beaucoup moins stressante pour l'équipe et les bénévoles.

Il s'attend à ce que la deuxième fin de semaine ait un impact important sur le nombre d'entrées.

Un deuxième volet du Grand prix plus international

En tout, 20 équipes de partout dans le monde participent à l'étape du Championnat mondial de rallycross FIA à Trois-rivières. Ces équipes proviennent notamment de la Suède, de la Norvège et des États-Unis,

La première équipe, composée de treize Britanniques, est arrivée à Trois-Rivières dimanche.

L'événement sera aussi diffusé dans 155 pays, ce qui constitue une vitrine exceptionnelle pour Trois-Rivières, selon le directeur général du Grand Prix, qui aurait souhaité que Québec et Ottawa bonifie leur contribution avec l'arrivée du rallycross.

Plus d'articles

Commentaires