Retour

GP3R : la pluie est loin de freiner l'ardeur des amateurs de course

La deuxième fin de semaine d'activités du 47e Grand Prix de Trois-Rivières a officiellement commencé vendredi midi. Elle sera marquée par le NASCAR.

Des essais en piste se sont déroulés en après-midi et les amateurs de course automobile ont franchi les portes dès l'ouverture du site pour y assister.

La pluie et le temps incertain n'ont d'ailleurs pas freiné leur ardeur. Ils sont arrivés équipés de leurs parapluies et imperméables.

Le Grand Prix de Trois-Rivières attire environ 150 000 personnes. Le deuxième week-end est habituellement le plus populaire. Selon l'organisation, assister au Grand Prix est une tradition bien ancrée chez beaucoup de spectateurs qui y reviennent fidèlement année après année.

La pluie, un défi pour les pilotes

De la pluie est prévue cette fin de semaine, ce qui pourrait freiner non pas la venue des visiteurs, mais compliquer le travail des pilotes et de leur équipe.

« S'il y a beaucoup de pluie, les directions de chacune des séries peuvent imposer aux pilotes de courir avec les pneus de pluie [...]. C'est une question de raisons de sécurité », explique le chroniqueur automobile Jacques Deshaies.

Si le temps reste instable et que la pluie n'est pas trop forte, chaque équipe devra décider de sa propre stratégie.  « Il faut choisir les bons pneus et par surcroît, il faut trouver les bons réglages sur la voiture », affirme M. Deshaies.

Des feux d'artifice éclaireront le ciel au port de Trois-Rivières samedi soir. Cet événement attire habituellement des milliers de personnes.

La course la plus importante du Grand Prix de Trois-Rivières, le NASCAR PINTY'S, aura lieu dimanche.

D'après les informations de Marie-Pier Bouchard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine