Retour

GPS dans les camions de déneigement : le ministère des Transports accélère la cadence

Radio-Canada a appris que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec (MTMDET) accélère le déploiement de la télémétrie véhiculaire dans les camions de déneigement qui déblaient les routes provinciales. Le cafouillage de l'autoroute 13, il y a un an, et la mort d'une jeune fille lors d'une collision avec une déneigeuse ont incité le Ministère à aller plus vite.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Le déploiement de la télémétrie véhiculaire, une technologie GPS qui permet de suivre en temps réel les opérations d'entretien hivernal, à travers la flotte du MTMDET et de ses sous-traitants devait initialement s’effectuer tranquillement, une région à la fois.

Le cafouillage de l’autoroute 13, dans lequel 300 automobilistes sont restés coincés en pleine tempête il y a un an jour pour jour, a cependant forcé le Ministère à réviser ses façons de faire. L’une des mesures choisies a été d’accélérer le déploiement de la télémétrie véhiculaire.

Le rapport du coroner Yvon Garneau, qui avait montré du doigt la négligence d’un sous-traitant du Ministère pour expliquer la mort d’une adolescente sur la route 122 à Saint-Edmond-de-Grantham, a par ailleurs aussi pesé dans la balance, a confirmé le porte-parole du MTMDET, Guillaume Paradis.

Tous les véhicules équipés d'ici 2021

L’an dernier, seulement 25 des 220 véhicules du MTMDET étaient équipés de la télémétrie véhiculaire. Un an plus tard, les 220 camions du Ministère et la moitié des camions de ses sous-traitants sont équipés de cette technologie.

C'est donc 60 % de la flotte de camions qui assure l’entretien hivernal du réseau routier du MTMDET qui a été munie, à ce jour, de la technologie GPS.

Cette décision d’accélérer le déploiement a représenté un défi pour le Ministère, qui a dû acquérir les équipements, les faire installer sur ses véhicules et revoir ses devis de déneigement.

Pour compléter le déploiement le plus rapidement possible, le MTMDET exige systématiquement qu’un système de télémétrie soit installé dans les camions des entrepreneurs sous-traitants avec qui il signe de nouveaux contrats d’entretien hivernal.

Le MTQ estime que 98 % des 1174 camions utilisés par des sous-traitants seront dotés de cette technologie à l’hiver 2019-2020. Les 21 derniers camions restants seront équipés l’hiver suivant.

L’organisation estime que les coûts d'opération associés à la télémétrie véhiculaire seront d’environ 2 millions de dollars par année.

Ce montant s’ajoutera au budget annuel d’entretien hivernal du MTMDET, qui est d’environ 275 millions de dollars.

Plus d'articles