Retour

Grand Prix de Trois-Rivières recherche interprète japonais

À quelques jours du début des compétions du Grand Prix de Trois-Rivières, les organisateurs en sont aux derniers préparatifs pour accueillir des délégations provenant de partout dans le monde. Un interprète japonais est d'ailleurs activement recherché.

Un texte de Camille Carpentier

« On a un manufacturier allemand, Audi, avec une écurie suédoise, qui est KS-Racing, qui cherche un interprète japonais pour avoir des discussions en anglais. Ça commence à faire pas mal cosmopolite », raconte le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère.

Les recherches semblent toutefois avoir porté fruit.

« On a fait la demande à l’UQTR, semble-t-il qu’on a une bonne piste », se réjouit-il.

Le circuit de Trois-Rivières accueillera des équipes provenant de partout dans le monde. Une écurie associée au manufacturier Volkswagen compterait même 29 nationalités dans son équipe.

Les yeux de millions de téléspectateurs des quatre coins de la planète seront rivés vers Trois-Rivières lors de la première fin de semaine du Grand Prix, qui accueille le Championnat du monde de rallycross.

Selon Dominic Fugère, les courses seront diffusées dans 155 pays, et accessibles à plus de 800 millions de téléspectateurs.

« C’est un championnat de la Fédération internationale de l’automobile, c’est un championnat très fort dans le nord de l’Europe », indique-t-il.

Si les compétitions de rallycross suscitent un intérêt international, Dominic Fugère croit que la fin de semaine Nascar, qui se tiendra du 11 au 13 août, aura un rayonnement plus régional puisque le championnat NASCAR Pinty's est un championnat canadien.

« Dans le week-end de circuit routier, on est un peu plus en famille », dit Dominic Fugère.

Le 48e Grand Prix de Trois-Rivières aura lieu du 4 au 13 août.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine