Le Festival de l'Assomption du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap débutait samedi pour une neuvaine de festivités et de spiritualité, où la communauté haïtienne est mise à l'avant-plan. Des milliers de visiteurs sont attendus au cours des neuf prochains jours, mais c'est davantage la semaine prochaine qu'ils convergeront sur le site.

Malgré un début d'événement peu achalandé, l'organisation s'attend à un record de participation pour ce sixième Festival de l'Assomption.

« On a plus de 80 autobus qui sont confirmés, on sait aussi que d'autres autobus peuvent s'ajouter sans s'annoncer », a dit le coordonnateur des communications, Pierre Montreuil.

Les visiteurs viennent de différentes communautés culturelles à travers l'Amérique du Nord pour célébrer leur foi.

Chaque année, l'événement attire environ 35 000 touristes, dont plus la moitié provient de l'extérieur de la Mauricie.

La communauté haïtienne à l'honneur

Le Festival donnera cette année une grande visibilité à la communauté haïtienne.

Une messe en créole devait être célébrée samedi, mais elle a été annulée, faute de réservations de groupes, ce qui n'inquiète pas outre mesure les organisateurs. D'autres messes en créoles auront lieu au cours des prochains jours. 

Parmi les moments phares de ce festival, la célébration d'une messe, le 15 août, par le premier cardinal haïtien nommé par Rome, Chibly Langlois.

Plus d'articles

Commentaires