Retour

Hausse des interventions en santé mentale par la police de Trois-Rivières

Les interventions policières auprès des personnes ayant un problème de santé mentale ont grandement augmenté cette année. Il en a eu 423 en 2015, ce qui est près du double qu'en 2014. 

Selon le directeur de la Sécurité publique de Trois-Rivières, Francis Gobeil, cette nouvelle réalité a nécessité près de 1 000 heures d'intervention. Pourtant, la majorité des policiers ne seraient bien préparés à faire face à ces situations.

Les policiers de Trois-Rivières pourront donc profiter prochainement d'une formation sur la santé mentale donnée par l'École nationale de police du Québec, à Nicolet.

Pour une sixième année consécutive, la Sécurité publique de Trois-Rivières note une baisse de la criminalité sur son territoire. C'est ce qu'on peut lire dans son rapport annuel déposé vendredi.

Secteurs où la criminalité est en hausse

Le nombre d'agressions sexuelles a augmenté de 38 % entre 2014 et 2015. Il y en a eu 77 rapportées à la Sécurité publique de Trois-Rivières cette année.

Les vols qualifiés ont augmenté de 43 % en un an et il y a eu deux fois plus d'incendies criminels en 2015 (98), comparativement à 2014 (43).

Secteurs où la criminalité est en baisse

Dans le rapport annuel de la police, on apprend qu'il y a eu une baisse du tiers des crimes contre la propriété et 16 % moins d'infractions liées à des capacités affaiblies entre 2014 et 2015.

Il y a eu 1 homicide sur le territoire en 2015, comparativement à 3 l'année précédente.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine