Retour

Haute-Mauricie : enfin des services cellulaires sur toute la route 155 entre Shawinigan et La Tuque

La construction de quatre tours d'ici 2018 permettra d'offrir des services cellulaires sur la route 155 entre Shawinigan et La Tuque, ainsi que sur les territoires de Saint-Joseph-de-Mékinac et Lac-Édouard, en Haute-Mauricie.

La Ville de La Tuque a annoncé mercredi qu'elle avait trouvé un partenaire après plusieurs années de démarchages pour étendre la couverture du réseau cellulaire sur son territoire. Elle a confié le projet de 5 millions de dollars à l'entreprise en télécommunications Solutions Ambra.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, a expliqué que « étant donné qu'aucune compagnie cellulaire n'était intéressée à améliorer la couverture cellulaire déficiente dans la région, nous avons immédiatement commencé à faire des démarches pour trouver une solution alternative. Les gens de Solutions Ambra sont sérieux et ils connaissent bien leur métier. Avec eux, nous avons confiance de pouvoir régler le problème dans un délai raisonnable. »

Deux tours seraient d'abord construites d'ici 2017 pour assurer des services cellulaires sans interruption sur la route 155 entre Shawinigan et La Tuque. Le projet prévoit ensuite la construction de deux autres tours en 2018 pour offrir des services aux municipalités de Saint-Joseph-de-Mékinac et Lac-Édouard.

Le projet permettra d'assurer une meilleure fiabilité des services de télécommunications en Haute-Mauricie pour éviter les situations de coupures complètes de services téléphoniques qui ont eu lieu à quelques reprises dans le passé.

5 millions $ à trouver

Le projet est évalué à un minimum de 5 millions de dollars. La prochaine étape pour la Ville de La Tuque sera d'attacher le financement du projet.

« Il faut aller chercher de l'aide avec des programmes gouvernementaux, concède le maire Beaudoin. J'ai déjà commencé à travailler là-dessus avec l'aide de tous nos partenaires. J'ai bon espoir que nous allons y arriver, car c'est une question importante de sécurité et nous avons l'appui de nos représentants dans ce dossier autant au provincial qu'au fédéral. »

Le maire a ajouté que lorsque les premières phases du projet auront été complétées, les efforts seront consacrés à poursuivre le service sur la route 155 de La Tuque jusqu'au Lac-Saint-Jean. Cette seconde phase demandera toutefois des investissements beaucoup plus importants en raison de plusieurs contraintes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine