Retour

Haute-Mauricie : trois semaines de retard pour la pêche

Les activités de pêche dans les lacs de la Mauricie accusent environ trois semaines de retard, cette année. Normalement, la pêche à la truite débute en avril. Mais l'arrivée tardive du printemps fait en sorte qu'à quelques jours de la mi-mai, les lacs sont encore couverts de glace.

L'autre problème, c'est l'accès aux pourvoiries. Les petits chemins forestiers sont généralement impraticables puisqu'il y a encore de la neige.

À la pourvoirie Club Odanak, à La Tuque, on estime qu'il y a encore 60 centimètres de glace sur une grande partie du lac Castor. « Notre lac, normalement, au début mai, il est calé au moins depuis une semaine. Présentement, il est peut-être dégelé à 20% », constate Marc Bureau, gérant du Club Odanak. Résultats, des réservations ont été annulées et d'autres ont été reportées à plus tard.

L'industrie des pourvoiries en Haute-Mauricie génère des revenus d'environ 35 millions de dollars par année. Inévitablement, le début tardif de la saison de pêche entraînera des pertes, cette année.

Plus d'articles