Retour

Hockey : les Patriotes de l'UQTR doivent déclarer forfait pour 13 matchs

L'équipe de hockey universitaire des Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) doit déclarer forfait pour 13 matchs parce qu'elle a eu recours aux services d'un joueur « inadmissible » aux yeux de la ligue universitaire U Sports.

L’organisation de Trois Rivières glisse par conséquent du 2e au 8e rang du classement général de la ligue de hockey universitaire.

Les Patriotes de l’UQTR expliquent la situation par une mauvaise interprétation d’un règlement sur l’admissibilité des joueurs. C’est d’ailleurs la direction des Patriotes qui a avisé les dirigeants du circuit universitaire qu’elle était en faute lorsqu’elle a pris conscience de son erreur.

Pendant les sessions d'hiver et d'automne 2017, le joueur Nicolas Larivière a enfilé l’uniforme des Patriotes comme remplaçant. Le hic : il jouait normalement avec le Titan de Princeville au niveau junior AAA et n’aurait pas dû retourner avec son équipe après le 10 janvier 2017, selon les règlements d’U Sports.

Un dur coup pour l’équipe

U Sports a fait connaître sa décision et la sanction imposée dans le dossier mercredi. Les Patriotes perdent 19 points, ce qui explique la dégringolade au classement qui les fait passer du 2e au 8e rang.

L’entraîneur-chef des Patriotes de l’UQTR, Marc-Étienne Hubert, rapporte que la nouvelle a été un autre coup dur pour ses joueurs. « C’est sûr que sur le coup, ç’a été une dure nouvelle à apprendre. Sauf que rapidement, les gars ont montré du caractère et ils sont déterminés à passer à travers cette épreuve, comme ils l’ont fait plus tôt cette année pour d’autres épreuves. »

Les séries encore possibles

Les Patriotes acceptent la sanction imposée par U Sports. « Le respect des règlements fait partie des valeurs véhiculées par les Patriotes », a expliqué Isabelle La Vergne, directrice du Service de l’activité physique et sportive de l’UQTR. « Nous allons maintenant nous retrousser les manches et faire face à la situation en équipe. »

Il reste six matchs à la saison de hockey universitaire. La bonne nouvelle pour l’équipe, c’est qu’elle pourrait accéder aux séries éliminatoires si elle maintient ou améliore son classement révisé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité