Retour

Impasse dans les négociations entre les sages-femmes et le gouvernement du Québec

Le Regroupement des sages-femmes du Québec a dénoncé mercredi le fait que le porte-parole du ministère de la Santé ait exprimé une fin de non-recevoir pour la majorité de ses demandes.

Rassemblées à Trois-Rivières, des membres du Regroupement ont soutenu que la négociation se fera à coût zéro. Les sages-femmes estiment qu'elles permettent au gouvernement de faire des économies de coûts dans le système de santé.

Elles réclament aussi une plus grande place afin que les femmes puissent accoucher avec une sage-femme.

Au Québec seulement 3 % des femmes ont recours aux sages-femmes. On souhaiterait faire grimper ce taux à 10 %.

Plus d'articles