Retour

Inauguration d'un parc canin à Victoriaville en l'honneur du gendarme Dave Ross

La Ville de Victoriaville a choisi d'inaugurer un parc canin pour honorer la mémoire de Dave Ross, ce maître-chien originaire de Victoriaville tué lors d'une fusillade survenue dans un quartier résidentiel de Moncton, en juin 2014.

Un texte de Marie-Claude Lyonnais

L'enclos se situe au parc Terre des jeunes. La Ville souhaitait faire un clin d'oeil au métier de Dave Ross, mais également souligner son professionnalisme et son geste héroïque lors des événements de juin 2014. 

« De voir ce que la Ville a pensé de faire cela en son honneur... le soutien moral, on sent l'amour », a souligné, émue, la tante de Dave Ross, Diane Rousseau.

Son épouse et ses deux enfants ont fait le trajet depuis Moncton, où ils habitent, pour assister à cette inauguration. Des membres de sa famille, qui habitent toujours Victoriaville, étaient aussi présents, de même que des membres de la GRC de partout au pays.

Le policier était maître-chien au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), et il adorait ces animaux à quatre pattes.

Il travaillait depuis moins d'un an avec Danny, un jeune berger allemand, au moment de sa mort. Le chien se trouvait à ses côtés lorsqu'il a été atteint mortellement par des projectiles d'arme à feu tirés par Justin Bourque. Deux autres policiers, Fabrice Gevaudan et Douglas Larche ont également été tués lors de cette fusillade.

« [La fusillade] n'a pas seulement touché trois familles premièrement, mais bien quatre familles, résume Diane Rousseau. J'inclus aussi la famille de Justin Bourque [le tueur]. Cela a également touché tout le Canada. »

Le policier habitait au Nouveau-Brunswick depuis sept ans au moment de la fusillade.

Il a fait ses études pour devenir policier au Québec, puis a amorcé sa carrière dans l'ouest du pays avant de déménager à Moncton.

Une participation remarquée

Son chien Danny avait eu une présence remarquée lors des funérailles de son maître. L'animal a participé au cortège, et a accompagné le cercueil de Dave Ross lors de son entrée dans le Colisée de Moncton.

Plusieurs clichés du chien, dont celui où on peut le voir renifler le chapeau de son défunt maître, ont largement circulé dans les médias et les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, la femme de Dave Ross, Rachael, avait expliqué que le berger allemand aimait son travail autant que son mari, et qu'il serait injuste de le mettre à la retraite si tôt. Elle suggérait fortement qu'il ne prenne pas de retraite anticipée.

Danny travaille d'ailleurs toujours au sein de la force policière, avec un nouveau coéquipier.

Plus d'articles

Commentaires