Retour

Infirmières sous pression : le CIUSSS MCQ ouvre des postes à temps plein combler les besoins

Le cri du cœur des infirmières a été entendu : la direction du CIUSSS MCQ va offrir des postes à temps plein à toutes les infirmières qui travaillent présentement à temps partiel dans les secteurs d'activités sur le territoire de Trois-Rivières qui sont en service 24 heures par jour, 7 jours sur 7.

Cette mesure représente environ 500 employées. L’annonce du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) survient au lendemain d’une rencontre avec le Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

La direction souhaite ainsi enlever un poids sur les épaules des infirmières, qui se disaient à bout de souffle plus tôt cette semaine.

« On accueille cette nouvelle de façon favorable », a dit Nathalie Perron, présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec, affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ). « On va la présenter à nos membres. C’est clair par contre qu’il faudra s’entendre avec l’employeur sur les modalités. »

Le week-end dernier, les infirmières de l'urgence du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières ont tenu des « sit-in » pour dénoncer le manque de main-d’œuvre au sein de leur équipe.

Le CIUSSS MCQ affirme qu’il s’agit d’une première étape parce que la démarche fera l’objet d’une évaluation pour être étendue aux autres territoires, à d’autres secteurs d’activités ainsi qu’à d’autres titres d’emploi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité