Retour

Inondations : qui a reçu les 20,5 M$ versés par Québec jusqu'à maintenant?

Les inondations occupent encore beaucoup les gens du ministère de la Sécurité publique. À un mois et demi de la date limite pour envoyer une réclamation, Québec a versé près de 20,5 millions de dollars en indemnisation, selon des données obtenues par Radio-Canada. Sur les sept régions qui ont été les plus touchées par cette crue printanière, la demande la plus forte provient de Montréal et de l'Outaouais, alors que la Mauricie et le Centre-du-Québec arrivent en queue de peloton.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Le ministère de la Sécurité publique a traité, jusqu’à maintenant, quelque 4546 dossiers d’indemnisation provenant presque en totalité de particuliers, des propriétaires ou des locataires, mais aussi d’entreprises et de municipalités.

96 % de ces dossiers concernent les sept régions les plus touchées à l'occasion de ces inondations.

Près de 20,5 millions de dollars ont ainsi été distribués, dont un peu plus de 12 millions de dollars sont atteris dans la région de Montréal et en Outaouais, Ce qui représente plus que la moitié du montant total.

Parmi les régions qui ont vécu au rythme des inondations pendant plusieurs semaines et qui ont fait la manchette tout au long de cette période, la Mauricie et le Centre-du-Québec sont celles qui ont reçu le moins d’argent.

Quelque 290 000 $ ont été distribués en Mauricie et un peu plus de 51 000 $ au Centre-du-Québec, soit environ 5 % de l’argent versé jusqu’à maintenant.

Même s'il est difficile de comparer la situation d'une région à l'autre, selon le directeur de la Sécurité civile et incendie de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Sébastien Doire, ce dernier admet que les dommages ont été plus importants ailleurs.

N'empêche, la crue printanière avait tout de même quelque chose d'exceptionnel cette année, ne serait-ce que pour la durée de la période d'inondation.

Des gens qui sont inondés quelques semaines chaque année sans plus, l'ont été pendant près de deux mois ce printemps.

Bien que le montant octroyé varie selon des critères bien précis, un calcul à partir des données obtenues nous permet de connaître la somme moyenne versée par demande pour chaque région touchée.

Selon le ministère de la Sécurité publique, on peut présumer que la majorité des réclamations ont été faites jusqu’à maintenant, mais des données sont en constantes évolutions puisque les particuliers, les entreprises et les municipalités ont jusqu’au 16 août pour présenter une demande.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine