Retour

Internet haute vitesse crée l'engouement dans la MRC de Bécancour

Les citoyens de la MRC de Bécancour optent en grand nombre pour le branchement à Internet haute vitesse, selon le préfet Mario Lyonnais. Un service qui incite même des familles à emménager. L'entreprise Sogitel installe la fibre optique partout sur le territoire.

Un texte de Marilyn Marceau

Le projet de fibre optique coûte 15 millions de dollars et l'investissement en vaut réellement la peine, affirme Mario Lyonnais à la lumière du nombre de personnes qui choisissent de s’y brancher.

Les travaux sont commencés depuis l’automne dernier. Ils sont maintenant terminés pour les municipalités faisant partie des deux premières phrases : Manseau, Sainte-Françoise, Lemieux, Saint-Sylvère et une partie de Sainte-Marie-de-Blanford.

La moitié des foyers de ces municipalités ont choisi d’avoir Internet haute vitesse.

Mario Lyonnais affirme que l’installation de la fibre optique devrait se terminer à l’automne, au plus tard en janvier.

Le 19 septembre, les résidents des localités de la phase 3 vont pouvoir prendre des rendez-vous avec Sogitel pour le branchement. Le préfet raconte que certains lui ont dit qu’ils allaient camper devant la salle municipale pour être parmi les premiers à avoir Internet haute vitesse.

Une technologie qui change la donne

Le préfet, qui est aussi maire de Sainte-Françoise, voit déjà une différence dans sa municipalité.

Joint après la séance du conseil des maires de la MRC mercredi soir, il a expliqué avoir questionné quatre nouvelles familles qui ont acheté des maisons à Sainte-Françoise.

Mario Lyonnais affirme que ces quatre acheteurs ont mentionné que l’arrivée de la fibre optique avait fait une différence dans leur décision d’opter pour Sainte-Françoise.

Il n’y a jamais eu d’Internet haute vitesse dans ce territoire. « Ça se faisait par micro-ondes. Peut-être que le matin de bonne heure, il y avait une moyenne vitesse et après, quand les gens se branchaient beaucoup, il n’en avait plus de vitesse », explique Mario Lyonnais.

Espoir de financement de Québec et Ottawa

La MRC de Bécancour espère avoir de l’aide financière des gouvernements provincial et fédéral. Sa demande pour le programme provincial Québec branché et Brancher pour innover, au fédéral a été déposée en avril.

Lorsque la Haute-Mauricie a obtenu une réponse positive de la part de Québec et Ottawa, les élus de la MRC de Bécancour se sont questionnés à savoir pourquoi cette région recevait le financement avant leur territoire qui est déjà bien avancé dans son projet d’Internet haute vitesse.

Ils se seraient fait dire qu’en Haute-Mauricie, c’était une question de « projet d’urgence, question de cellulaire », affirme M. Lyonnais.

La MRC aimerait avoir du financement des gouvernements, mais elle a déjà un budget d’établi pour ce projet et les prévisions sont respectées, assure le préfet.

Lorsque le dernier lot de municipalités sera branché, la compagnie Sogitel aura l’exclusivité durant une année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine