Retour

Investissement chez Kruger Trois-Rivières : « une excellente nouvelle », selon un expert

Le projet de 250 millions de dollars annoncé lundi à l'usine de Kruger à Trois-Rivières est une excellente nouvelle, selon un expert en matière de pâtes et papiers.

Kruger compte convertir la machine à papier numéro 10 de l'usine du boulevard Gene-H.-Kruger pour qu'elle puisse produire du carton destiné à l'industrie de l'emballage. Elle doit être mise en service en 2017 et pourra fabriquer 360 000 tonnes métriques de carton doublure léger 100 % recyclé par année.

Le professeur au Département des sciences du bois et de la forêt à l'Université Laval Luc Bouthillier est habitué de commenter des mauvaises nouvelles depuis une dizaine d'années. « Mais là, c'est une bonne nouvelle, une excellente nouvelle », se réjouit-il.

Le professeur Bouthillier croit que Kruger s'ouvre à de nouvelles perspectives avec son plus récent projet, mais aussi grâce à l'usine de filaments cellulosiques qu'elle a ouverte à Trois-Rivières.

L'usine de Trois-Rivières ne produisait jusqu'à maintenant que du papier journal, un produit qui, selon certains experts, pourrait complètement disparaître d'ici 2020.

L'avenir est dans l'emballage

Le carton plat est toutefois en grande demande, notamment dans l'industrie de l'emballage. « Le défi des entreprises, c'est d'innover et de devancer la demande », rappelle Luc Bouthillier, qui croit que le carton ne sera pas victime de l'économie numérique, contrairement au papier.

Il estime aussi que le statut du gouvernement du Québec comme partenaire d'affaires, et non seulement comme subventionnaire, est « porteur d'avenir ».

« Ce dont souffre l'industrie forestière à l'échelle canadienne, c'est du manque de crédibilité auprès des institutions financières », croit le professeur Bouthillier. L'appui de Québec dans le dossier apporte selon lui plus de poids au projet de Kruger.

Québec compte investir 106 millions de dollars par l'entremise d'Investissement Québec dans Kruger Holding S.E.C., une nouvelle entreprise regroupant les activités de Kruger Trois-Rivières et d'Emballages Kruger. Le gouvernement en détiendra d'ailleurs 25 % des parts. Le gouvernement du Québec consentira aussi un prêt avec intérêts de 84  millions de dollars à Kruger Trois-Rivières.

Plus d'articles

Commentaires