Retour

Jasmin Roy parle d'intimidation avec des jeunes du primaire de Trois-Rivières

Le conférencier Jasmin Roy s'est rendu mardi à l'école primaire Saint-Pie-X de Trois-Rivières dans le cadre de la « journée rose » de l'établissement, qui a lieu une fois par mois.

Jasmin Roy s’est dit ému d’être invité à l’occasion de cette journée qui souligne l’attitude positive. Selon lui, ce genre d'initiatives est le meilleur antidote à l’intimidation.

Le président et fondateur de la Fondation Jasmin Roy a expliqué aux enfants de la troisième à la sixième année que dans la très grande majorité des cas (neuf fois sur dix), l’intimidation se déroule devant témoins.

Il a invité la cinquantaine de jeunes présents à l’activité à ne pas rester spectateur d’une situation d’intimidation.

Depuis qu’il visite les écoles du Québec, Jasmin Roy observe le chemin parcouru pour sensibiliser les jeunes à l’intimidation.

« Je vois vraiment une différence dans les écoles. Est-ce qu’il reste du travail à faire? Oui, surtout au niveau des apprentissages sociaux et émotionnels. Comment, dès la petite enfance, on met en place des mécanismes pour que l’enfant puisse reconnaître ses émotions, bien les exprimer et ensuite développer des compétences à mieux socialiser. »

Depuis 2015, l’école Saint-Pie-X a organisé quelque 25 « journées roses ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards