Retour

Javier Herrera et sa famille : « Ils sont heureux comme ils ne l'ont jamais été », dit Bob McDuff

Ils ont quitté le Venezuela avec le strict minimum pour demander l'asile politique au Canada. Quelques jours après leur atterrissage, le joueur de baseball des Aigles Javier Herrera, sa conjointe et leurs deux enfants ont tout ce qu'il leur faut pour démarrer leur nouvelle vie à Trois-Rivières grâce à la générosité du public.

Un texte d'Alexandre Duval

« Je n'en reviens tout simplement pas, lance Bob McDuff, l'ex-directeur général des Aigles qui a orchestré l'arrivée de Javier Herrera et de sa famille à Trois-Rivières. Je suis jeté par terre par l'élan de générosité de la population. »

« Ils sont arrivés en t-shirt et avec moins de 100 $ dans leurs poches, mais ce matin, ils ont un appartement qui est complètement meublé. Ils ont des vêtements, des articles de cuisine. Ils ont tout ce qu'il faut pour vivre », a-t-il affirmé à l'émission Chez nous le matin, lundi.

Des restaurants ont offert des cartes-cadeaux. Une compagnie a même offert de venir peindre l'appartement de la famille Herrera gratuitement. La seule chose qui manque, actuellement, est davantage de dons en argent.

L'attente avant d'avoir un gagne-pain

« Ils n'ont pas le droit de travailler avant de passer devant le juge à l'immigration le 21 décembre », explique Bob McDuff. D'ici là, Javier Herrera et sa conjointe doivent tout de même subvenir à leurs besoins, mais ils peuvent faire uniquement du bénévolat en attendant que leur statut soit clarifié.

« La plus grande crainte de Javier, c'est de ne pas être capable de payer son loyer et son épicerie toutes les semaines », illustre Bob McDuff. Malgré ce stress, Javier Herrera et sa famille « sont heureux comme ils ne l'ont jamais été », maintenant que leur sécurité est assurée et que la population de Trois-Rivières les a aidés à rebâtir leur vie.

La semaine dernière, Bob McDuff avait raconté que Javier Herrera, craignant pour la sécurité de ses enfants au Venezuela, avait voulu quitter son pays natal.

L'ex-directeur général des Aigles et l'organisation actuelle ont appuyé la famille dans ses démarches. Depuis, des collectes de fonds et de denrées ont été organisées afin de leur venir en aide.

L'Association de baseball mineur du centre-ouest de Trois-Rivières, par exemple, a récolté quelque 1700 $ au cours de la fin de semaine dernière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine