Retour

Jean Chrétien croit au changement que veut apporter Justin Trudeau

L'ancien premier ministre du Canada Jean Chrétien donne son entière confiance au gouvernement de Justin Trudeau. Il est d'avis que le nouveau conseil des ministres pourra mener le pays vers le changement, comme l'a laissé entendre le Parti libéral tout au long de la campagne électorale.

Un texte de Marie-Ève Trudel

« On va avoir un gouvernement qui va être à l'écoute des gens et qui va être beaucoup plus ouvert », a dit d'entrée de jeu l'ancien premier ministre en entrevue à l'émission Chez nous le matin.  

En menant son parti au pouvoir lundi, Justin Trudeau a réussi là où les deux derniers chefs du Parti libéral du Canada, Stéphane Dion et Michael Ignatieff, ont échoué. « Je pense que la personnalité y fait beaucoup », dit Jean Chrétien.

La Mauricie et le Centre-du-Québec n'ont fait élire qu'un seul député libéral, François-Philippe Champagne dans Saint-Maurice-Champlain, ce qui fait dire à Jean Chrétien qu'il vaut toujours mieux être député pour le parti au pouvoir. « C'est bien beau être assis de l'autre bord et chialer, mais c'est alentour de la table du cabinet et dans les caucus que les politiques sont formulées », tranche l'ancien premier ministre. 

François-Philippe Champagne, ministre?

Le député de Saint-Maurice Champlain, qui possède une vaste expérience en commerce international, pourrait selon plusieurs analystes être choisi pour occuper la fonction de ministre. C'est aussi ce que croit Jean Chrétien, qui a décrit François-Philippe Champagne comme étant « un candidat de première qualité » au cours de la campagne. « [Justin Trudeau] est au courant des qualités de monsieur Champagne », affirme l'ancien premier ministre du Canada. 

Pour écouter l'entrevue de Jean Chrétien à l'émission Chez nous le matin, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires