Retour

Journée de grève au Cégep de Trois-Rivières

Les employés du Cégep de Trois-Rivières, affiliés au Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), sont en grève toute la journée de mardi. Les bâtiments de l'établissement postsecondaire sont fermés et toutes les activités de la journée sont suspendues. 

La direction du Cégep indique que « les modalités de reprise ou les ajustements nécessaires au calendrier scolaire seront communiqués ultérieurement. » 

La déléguée syndicale, Catherine Bouchard, a déclaré au micro de l'émission radio Facteur matinal, que la SPGQ a décidé de faire la grève la journée de rentrée des travaux parlemetaires à Québec pour « mettre la pression sur le gouvernement. »

La SPGQ demande que ses membres employés des cégeps du Québec, obtiennent le statut de professionnels de l'enseignement supérieur. Ce changement de statut ne peut être validé que par le ministère de l'Enseignement supérieur.

Mardi matin, plusieurs étudiants se sont présentés aux deux pavillons du Cégep de Trois-Rivières sans être au courant de la grève et de l'annulation des cours.

Cependant, l'Association générale de étudiants du Cégep de Trois-Rivières (AGECTR) soutient la grève de la SPGQ.

Joint par messagerie texte, Félix Bélanger, président de l'AGECTR, considère « que les professionnels du réseau collégial occupent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement du système d'éducation québécois. »

L'association générale étudiante « encourage le SPGQ à poursuivre ses démarches pour l'obtention de conditions de travail viables qui profiteront autant aux professionnels qu'aux étudiants. »

La grève sera en vigueur jusqu'à 17h. Les activités des Cégeps de Victoriaville et Drummondville, Shawinigan se poursuivent normalement.

Plus d'articles

Commentaires