Retour

Julie Boulet soulagée par les conclusions du rapport de la commission Charbonneau

La députée de Laviolette, Julie Boulet, s'est dite soulagée et très heureuse des conclusions du rapport de la commission Charbonneau paru hier. L'ancienne ministre des Transports a admis que son passage devant la commission fait partie de ses mauvaises expériences en politique.

Un texte de Pierre-André Cloutier

C'est sur un ton défensif que Julie Boulet a répondu aux questions de l'animateur de l'émission Chez nous le matin, Frédéric Laflamme.

D'entrée de jeu, Mme Boulet a tenu à préciser qu'elle ne referait pas une deuxième commission Charbonneau à la radio. « J'ai fait mon témoignage. Il n'y avait rien d'autre. Je suis heureuse des conclusions et je vais mettre ça derrière moi » a-t-elle répondu à l'animateur.

Financement des partis

Questionnée sur le financement des partis et l'octroi de contrats publics, Julie Boulet a rappelé qu'il y avait dissension entre France Charbonneau et le commissaire Renaud Lachance sur la question.

Selon la juge Charbonneau, « un lien unissait le versement de contributions à des partis politiques provinciaux et le processus d'octroi de contrats publics » alors que le commissaire Lachance n'y voit aucun lien direct ou indirect.

Julie Boulet a martelé, à nouveau, qu'elle ne s'occupait pas du financement pour son parti. 

Julie Boulet dit maintenant tourner la page sur cet épisode de sa carrière politique. Elle ajoute que la commission Charbonneau a été difficile sur le plan humain. Elle dit vouloir continuer de travailler pour les citoyens de Laviolette. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine