Retour

Julie Boulet va continuer de prier au Festival western de Saint-Tite

Le Mouvement laïque québécois reproche à la députée de Laviolette, Julie Boulet, d'avoir récité une prière lors du rodéo du Festival western de Saint-Tite. L'organisme a envoyé une lettre à cet effet mercredi au premier ministre Philippe Couillard. La ministre n'a pas l'intention d'arrêter.

Un texte de Marilyn Marceau

« À chaque rodéo, partout en Amérique du Nord, il y a ce moment de réflexion, de recueillement, pour rendre hommage au courage des cowboys, alors c'est dans ce contexte-là que je l’ai fait », a déclaré Julie Boulet.

Le Mouvement croit que, tout comme le maire de Saguenay qui récitait une prière au conseil municipal, cette élue ne devrait pas avoir le droit de le faire dans le cadre de ses fonctions.

En avril 2015, la Cour suprême a rendu un jugement stipulant que cette pratique de Jean Tremblay allait à l'encontre du droit à la liberté de religion de ses concitoyens.

Selon le Mouvement laïque québécois, ce geste de Julie Boulet va aussi à l'encontre de l'esprit de la loi 62 sur la neutralité religieuse que le gouvernement s'apprête à adopter. « L’activité est d’ailleurs inscrite à l’agenda de la ministre où il est précisé qu’il s’agit d’une activité du gouvernement du Québec », peut-on lire dans la lettre du Mouvement laïque envoyée au premier ministre.

« J’ai un attachement particulier au Festival western, j'ai été présidente, mon père est un fondateur, c'est un événement touristique exceptionnel pour le Québec [...], pour moi ça fait partie des choix que je fais », a plaidé Julie Boulet.

L'organisme trouve que l’explication de Julie Boulet, qui dit vouloir respecter « une tradition, un protocole », n’est pas acceptable.

«  Ce n'est pas juste une question d'habitude [...] parce que là, il y un jugement qui déclare que d'une certaine façon c'était justifiable de réciter une prière dans des occasions comme ça et surtout au nom du gouvernement  », ajoute Lucie Jobin.

Le Mouvement laïque québécois a aussi envoyé une copie de la lettre adressée à Philippe Couillard, au député Jean-Marc Fournier, qui est le leader parlementaire du gouvernement.

Plus d'articles

Commentaires