Retour

Kaven Sirois purgera une partie de sa peine pour triple-meurtre à l'Institut Pinel

Kaven Sirois, reconnu coupable d'un triple meurtre survenu à Trois-Rivières il y a 2 ans, restera à l'Institut Philippe-Pinel jusqu'au 30 septembre 2020, soit durant un peu plus de 4 ans et demi. Par la suite, il sera transféré dans un pénitencier. Kevin Sirois a écopé d'une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 ans.

Le juge a justifié sa décision de le laisser purger une partie de sa peine à l'institut montréalais pour donner une chance à Kaven Sirois de se réhabiliter. Bruno Langelier trouve que le meurtrier répond bien aux traitements qu'il reçoit actuellement.

Kaven Sirois, qui avait 16 ans au moment des meurtres, est atteint d'un trouble de personnalité limite. 

En cour ce matin, Kaven Sirois et son père ont lu une lettre pour insister sur l'importance d'être détenu dans un institut psychiatrique et non de se retrouver derrière les barreaux.

Kaven Sirois s'est dit « stressé » de prendre la parole au tribunal, mais a raconté qu'il cheminait bien à l'institut.

Après l'institut, la prison

Le 1er octobre 2020, Kaven Sirois sera âgé de 23 ans et aura terminé sa thérapie à l'Institut Philippe-Pinel. En vertu du jugement qui a été rendu, il devra alors être transféré dans un pénitencier.

La cause de Kaven Sirois sera de retour en cour le 6 mai. Il souhaite contester le fait qu'il a obtenu une peine pour adulte. Son avocat et lui veulent obtenir une peine spécifique pour adolescent.

Kaven Sirois espère qu'il pourrait ainsi purger l'entièreté de sa peine à l'Institut Philippe-Pinel.

D'après les informations de Maude Montembeault

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards