Retour

L'accueil des réfugiés syriens, une « responsabilité morale », croit Amir Khadir

Questionné sur l'accueil de 25 000 réfugiés syriens au Canada d'ici le 1er janvier, le député de Mercier de Québec solidaire Amir Khadir a répété que le Canada et le Québec doivent « mettre l'épaule à la roue ».

Amir Khadir rappelle que le processus d'accueil est « un long filtre avec plusieurs niveaux de contrôle » et que, bien que les craintes des Québécois soient légitimes, elles ne doivent pas freiner l'arrivée au pays de gens qui tentent de fuir la guerre et le terrorisme.

Pour écouter l'entrevue d'Amir Khadir à l'émission Chez nous le matin, cliquez ici.

Amir Khadir a semblé piqué au vif lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait du fait que les hommes seuls ne seraient peut-être pas admis à titre de réfugiés au Canada. « Blond ou noir, moustachu ou barbu, les cheveux longs ou les cheveux courts? Moi, je pense que c'est un peu ridicule tout ça. »

Le député de Québec solidaire admet toutefois qu'il est d'accord avec le fait que le Canada donne priorité aux familles, aux mères de famille célibataires et aux personnes âgées, puisque c'est aussi ce que fait le HCR, l'Agence des Nations unies pour les réfugiés.

Khadir à Trois-Rivières pour la journée

Le député de Mercier de Québec solidaire, Amir Khadir, était de passage à Trois-Rivières lundi pour prendre part à quatre rencontres au cours desquelles il a été question de l'incidence des mesures d'austérité sur la région, de l'accueil des réfugiés et des enjeux liés aux hydrocarbures.

En avant-midi, Amir Khadir a rencontré les membres du conseil d'administration et l'équipe de la Table régionale des organismes communautaires de la Mauricie et du Centre-du-Québec, avant de prononcer une allocution devant les étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

En après-midi, ce sont les étudiants du Cégep de Trois-Rivières, ainsi que les membres des comités de vigilance hydrocarbures de Maskinongé, Trois-Rivières et Champlain qui ont reçu la visite du député de Québec solidaire.

En entrevue à l'émission Chez nous le matin, Amir Khadir a dit que son parti se portait bien en Mauricie et qu'il avait « une très bonne association régionale ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine