Retour

L'avenue des Draveurs à Trois-Rivières changera de nom à la demande de Cogeco

Dans le but d'honorer le fondateur de Cogeco, la Ville de Trois-Rivières a autorisé le changement de nom de l'avenue des Draveurs, qui mène à l'Amphithéâtre, pour la rue Henri-Audet.

Un texte de Marie-Ève Trudel

En marge de la séance du conseil municipal, lundi soir, le maire Yves Lévesque a affirmé que le changement de nom a été réclamé par Cogeco.

« On a eu quand même une bonne subvention [de Cogeco], 250 000 $ par année, 1,2 ou 1,3 M$ sur les cinq prochaines années, alors je pense que c'est une demande tout à fait légitime », a-t-il déclaré.

En entrevue à l'émission 360 PM, mardi après-midi, le maire a cependant affirmé que la Ville souhaitait rendre hommage au fondateur de Cogeco à l'occasion du 60e anniversaire de la création de l'entreprise. Elle a donc proposé quatre choix de rues à rebaptiser au conseil d'administration de la compagnie.

Ce serait donc Cogeco qui aurait fait le choix de l'avenue des Draveurs, ce que les élus ont approuvé à l'unanimité lundi soir.

Vives réactions à cette décision

La décision de renommer cette voie suscite beaucoup de réactions. Certains trouvent inadéquat d'enlever le nom des Draveurs, en raison de son importance historique.

Ce nom d'avenue fait référence à l'histoire papetière de Trois-Rivières. Le site de la toponymie de la Ville explique que le nom de la voie ouverte en 2008 a été attribué ainsi pour « honorer les travailleurs qui ont œuvré comme draveurs sur la rivière Saint-Maurice et alimenté la papeterie en bois de pâte ».

L'avenue des Draveurs ne disparaîtra pas complètement de la toponymie. Une petite rue longeant l'immeuble du musée Boréalis sera nommée ainsi.

Patrimoine Trois-Rivières est tout de même déçu. Cette décision de la Ville étonne le conseil d'administration de l'organisme.

« On pourrait peut-être penser à honorer la mémoire de Monsieur Audet d'une autre façon, une salle de concert, une salle multifonctionnelle, peut-être même changer le nom du boulevard Saint-Jean qui mène aux bureaux de Cogeco », propose Pierre Joncas, membre du conseil d'administration de Patrimoine Trois-Rivières.

Cogeco se dit honorée

Mardi midi, l'entreprise a fait parvenir un communiqué dans lequel elle se dit honorée par la décision prise par le conseil municipal, qui devrait prendre effet au début de l'été 2017.

Le président et chef de la direction de Cogeco remercie personnellement le maire Yves Lévesque. « Cet important hommage témoigne de la contribution remarquable de notre père à l’essor de la ville », dit Louis Audet.

La famille Audet souligne aussi l'importance particulière que revêt pour elle le changement de toponymie, sachant que Cogeco souligne son 60e anniversaire cette année.

Avec la collaboration de Marilyn Marceau et Sarah Désilets-Rousseau

Plus d'articles