Retour

L'éclosion de coqueluche tire à sa fin en Mauricie et au Centre-du-Québec

Après avoir connu une explosion du nombre de cas de coqueluche l'automne dernier, la Mauricie-Centre-du-Québec respire mieux. Seulement deux nouveaux cas ont été diagnostiqués au cours du mois de mars selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la région (CIUSSS-MCQ). Mais malgré tout, la Mauricie- Centre-du-Québec reste la plus touchée dans la province.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Même si à ce moment-ci l'éclosion s'essoufle, Dre Danièle Samson, médecin-conseil à la Direction de la santé publique régionale,  invite la population à rester vigilante.

« On sait que la coqueluche c'est une maladie cyclique. Elle revient aux 3 à 5 ans. Je vous conseille de mettre à jour vos vaccins », explique Dre Samson.

Depuis le début de 2016, il y a eu 444 cas de cette infection contagieuse des poumons et des voies respiratoires dans l'ensemble de la province selon l'organisation, dont 113 en Mauricie et au Centre-du-Québec, ce qui représente un peu plus du quart des cas répertoriés au Québec. 

En tout, 10 régions sur un total de 18 présentent toujours un excès de cas de coqueluche en comparaison avec les 5 dernières années.

En 2015, il y a eu 420 cas de coqueluche en Mauricie-Centre-du-Québec alors que le CIUSSS-MCQ en a répertorié en moyenne une dizaine annuellement au cours des 5 dernières années. 

Plus d'articles

Commentaires