Retour

L'École forestière de La Tuque vise l'expansion

L'École forestière de La Tuque a besoin de plus d'espace. Elle demandera au ministère québécois de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) de lui transférer les droits d'utilisation d'une parcelle de terre supplémentaire, qui est actuellement louée à l'entreprise privée.

« Présentement, on est un peu à l'étroit. [...] On va fêter notre 50e l'an prochain, donc c'est sûr que ça fait 50 ans qu'on fait de la mise en pratique et là, on a besoin d'un peu plus grand », affirme le directeur à la recherche et au développement forestier, Luc Marchand.

Cet espace de 15 kilomètres carrés est situé derrière le centre de ski de La Tuque.

L'École explique qu'elle souhaite utiliser cette terre pour son enseignement de l'aménagement forestier durable. Luc Marchand ajoute qu'elle sera utilisée pour appliquer « les nouvelles façons de faire ».

Depuis que la loi sur les fôrets a été révisée en 2013, les acteurs de l'industrie forestière doivent davantage tenir compte de la présence des autres utilisateurs des terres publiques, comme les adeptes de plein air, par exemple.

Le changement de statut du terrain permettrait par la même occasion aux citoyens de la ville de se réapproprier l'espace pour profiter d'activités en plein air.

La Commission scolaire de l'Énergie a appuyé l'école par une résolution adoptée cette semaine.

L'École va rédiger sa demande officielle au gouvernement dans les prochains jours.

D'après les informations de Marie-Claude Julien

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine