Retour

L'été 2016, l'une des meilleures saisons touristiques en 10 ans, selon Tourisme Mauricie

À l'aube de la dernière fin de semaine de la construction et du lancement du Grand Prix de Trois-Rivières, Tourisme Mauricie prévoit que la saison estivale en cours sera une saison record pour la région.

« On peut s'attendre à une des meilleures saisons touristiques depuis dix ans », lance la directrice des communications chez Tourisme Mauricie, Catherine Cournoyer. « L'industrie touristique en Mauricie, c'est majeur, ajoute-t-elle. C'est presque un demi-milliard de dollars de retombées, donc 450 millions de dollars. »

Elle n'hésite pas à qualifier la période actuelle de « très haute saison touristique », vu l'affluence touristique. La situation serait attribuable à une combinaison de plusieurs événements.

Les produits d'appel sont nombreux

Plusieurs entreprises ont renouvelé l'offre cette année, participant au succès touristique. « On dirait que les planètes sont alignées, le produit est renouvelé cette année, beaucoup de nouveautés, beaucoup d'entreprises se sont rénovées », explique Catherine Cournoyer. 

La température clémente et la baisse du prix de l'essence contribuent également à attirer les visiteurs. L'an passé, à pareille période, les Québécois payaient 20 cents de plus pour un litre d'essence. Il y a deux ans, c'était 50 cents de plus, rappelle la porte-parole de Tourisme Mauricie.

Le spectacle hommage du Cirque du Soleil continue à attirer les touristes, tandis que le Festival de l'Assomption s'apprête à drainer les pèlerins. À Shawinigan, Dragao poursuit sur sa lancée, et le parc Melville vit ses plus beaux jours de l'été. 

À la veille du Grand Prix

Trois-Rivières et les environs se préparent à ce qui pourrait être leur plus important week-end de l'année sur le plan touristique.

Avec la tenue du Grand Prix de Trois-Rivières, plusieurs hôtels de la région affichent complet cette fin de semaine.

L'organisation espère enregistrer au moins 25 000 entrées de plus qu'à l'habitude. « La dernière mesure qu'on a faite, ça fait 3 ans, on était autour de 150 000, dit le directeur général, Dominic Fugère. On aimerait ramener ça autour de 175, peut-être 180 000. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine