Retour

L'hymne national plutôt qu'une prière au conseil de Louiseville

La salle communautaire de Louiseville était pleine lors de la séance du conseil lundi soir. Le maire Yvon Deshaies voulait ramener la prière au conseil municipal en réaction à la requête d'une étudiante en techniques policières qui désirait porter son hidjab dans le cadre de ses fonctions. Finalement, il s'est contenté d'instaurer un moment de recueillement.

Un texte de Catherine Bouchard

Le crucifix a été mis en valeur lors de la séance et la citation suivante a été projetée derrière les élus :

« Selon la Loi consitutionnelle de 1982 de la charte Canadienne des droits et libertés... Il est attendu que le Canada est fondé sur des principes qui reconnaissent la suprématie de Dieu et la primauté du droit. Nous allons maintenant nous recueillir... Prière de vous lever. »

Un moment de recueillement pendant lequel sera récité le Ô Canada avant chaque séance du conseil a été instauré. Les membres du conseil n'ont opposé aucune résistance à l'idée.

Les citoyens présents ont manifesté leur appui à cette nouvelle mesure.

« Dans ce que j'ai amené comme projet, on parle quand même que Dieu bénisse notre foyer et nos droits. On le dit ça, c'est dans le Ô Canada. Après ça, on dit porter l'épée, porter la croix, mais j'ai jamais dit le mot prière, parce que la cour veut pas. On s'est fait blâmer, mais par contre, j'ai bougé, j'ai apporté quelque chose », indique le maire, qui se félicite d'avoir trouvé cette solution pour tout de même pouvoir aborder ses croyances.

M. Deshaies indique aussi qu'un plus gros crucifix sera désormais affiché lors de la séance du conseil.

« S'il y a des gens qui sont contre et bien ils en parleront à M. Trudeau et le Canada, on l'enlèvera complètement d'un océan à l'autre », souligne le maire de Louiseville.

La pratique de la prière au conseil a été abandonnée en 2015 à la suite du jugement de la Cour suprême sur la prière à Saguenay, qui établissait que cette pratique contrevenait au devoir de neutralité religieuse de l'État.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine