Retour

L'intégration vue par ceux qui sont passés par là

Un organisme de Trois-Rivières a convoqué quatre professionnels issus de l'immigration samedi pour donner des conseils à de nouveaux arrivants, afin de faciliter leur processus d'intégration.

L'organisme Valeurs ajoutées Centre-du-Québec et Mauricie (VACEM) a pour mission d'assurer le succès de l'immigration, tant pour les immigrants que pour la communauté d'accueil.

L'un des premiers conseils qui a été donné a été celui de se donner du temps.

« Les gens parfois ont l'impression que le jour qu'ils arrivent, le lendemain ils vont avoir un emploi », explique Dieudonné Ella Oyonno, arrivé du Gabon il y a 18 ans et qui occupe aujourd'hui le poste de commissaire au développement économique à la Ville de Montréal.

Arrivée d'Haïti à l'âge de trois ans, Stéphanie Paquet de Trois-Rivières remarque pour sa part que les immigrants restent souvent entre eux, ce qui freine le processus d'intégration selon elle.

« Venez à la rencontre des gens de votre région, qui sont à l'extérieur de votre réseau d'appartenance », donne-t-elle comme conseil.

De son côté, Luc Floleu, président du conseil d'administration de VACEM, incite les immigrants à s'impliquer dans leur milieu.

« Il faut être un acteur de société sur tous les plans, pas seulement en travaillant, mais en contribuant à la vie de la communauté dans laquelle on vit », explique-t-il.

Le message des conférenciers semble avoir suscité la réflexion chez les participants. Dany Menguene, qui souhaite s'établir en Mauricie, était du nombre.

« Je me rend compte que c'est parfois les mêmes logiques qu'on a chez nous, c'est à dire qu'il faut se construire un réseau », dit-il.

D'après les informations de Camille Carpentier

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chien refuse qu'on le prenne en photo





Rabais de la semaine