Retour

L'Intersyndicale de l'UQTR inquiète des compressions liées au financement des universités

L'Intersyndicale des personnels de l'UQTR (IPUQTR) soulève des craintes quant aux compressions budgétaires imposées par le gouvernement libéral dans le financement des universités.

Réunis lundi pour faire le point sur la situation, les différents syndicats ont discuté des concessions qu'ils pourraient faire dans les conditions de travail de leurs membres. 

L'IPUQTR dit comprendre les difficultés financières, mais met en garde les gestionnaires contre la baisse des conditions de travail négociées de bonne foi entre les parties. « Toutes modifications aux conditions de travail qui ne respecteraient pas les conventions collectives devront obligatoirement être entérinées par les membres lors d'assemblées générales », tient à rappeler le porte-parole de l'IPUQTR, Ismaïl Biskri.

Tous les syndicats de l'établissement ont rencontré le vice-recteur aux ressources humaines de l'UQTR, qui leur a remis une copie du Plan de résorption du déficit 2015-2016. Les syndicats réclament des explications plus détaillées sur les éléments budgétaires. 

Plus d'articles

Commentaires