Malgré des finances dans le rouge et un plan de redressement budgétaire pour les cinq prochaines années, le recteur de l'université, Daniel McMahon croit qu'il est possible de continuer à développer et promouvoir les programmes offerts par l'établissement.

Malgré le déficit annoncé de 16 millions de dollars, l'une des priorités du recteur est de mieux faire la promotion de l'UQTR. « On est à Trois-Rivières, assis sur une mine d'or, pas très bien connue, donc on a encore des efforts à faire pour faire connaître nos programmes, nos spécificités de l'offre de formation. »

Le recteur « souhaite attirer des étudiants de deuxième et troisième cycle mais on ne fait pas assez de promotion pour pouvoir le faire. Il faut être capable d'aller les chercher sur les réseaux sociaux et de bonifier l'information que l'on donne et de mettre en valeur nos forces. »

Un baisse du nombre d'étudiants?

Alors que l'année scolaire 2016-2017 a été annoncée comme la première en dix ans où une baisse du nombre d'étudiants serait observée, Daniel McMahon croit « peut-être que finalement on va avoir une augmentation. On sera en mesure de confirmer le tout fin septembre. »

Plus d'articles

Commentaires