Retour

La barge échouée dans le lac Saint-Pierre ne bougera pas avant le printemps

La barge Alouette Spirit, échouée depuis le matin de Noël sur le lac Saint-Pierre à la hauteur de Louiseville, restera immobile plus longtemps que prévu. Selon le propriétaire McKeil Marine Limited, il faudra attendre le printemps avant de la renflouer.

Un texte de Jérôme Roy

Dans un courriel envoyé à Radio-Canada, le directeur commercial de McKeil Marine Limited, Matthew Kendrick, affirme qu’aucune autre solution n’est plus sécuritaire, ni même envisageable. L’entreprise en est venue à cette conclusion après avoir travaillé sur le site et étudié l’état de la glace au cours des derniers jours.

« Il y a tout simplement trop de glace » pour permettre à d’autres remorqueurs ou barges de s’approcher de l’Alouette Spirit, précise M. Kendrick. Il ajoute qu’il est impossible, dans ces circonstances, de mener des manœuvres de remorquage ou d’allégement de la barge.

Le directeur commercial de l’entreprise à qui appartient la barge assure cependant que cette décision n’expose l’environnement à aucun risque, qu’elle ne causera pas d’ennuis à la navigation dans le secteur et qu’elle n’entraînera aucun dommage à la barge ou à sa cargaison.

Des inspections du secteur et de la barge doivent être menées régulièrement par l’entreprise et la Garde côtière canadienne.

Le remorqueur Wilf Seymour passera l'hiver à Trois-Rivières

Contrairement à l’Alouette Spirit, le Wilf Seymour ne passera pas l’hiver sur le lac Saint-Pierre. Toujours selon McKeil Marine, le remorqueur se rendra seul au port de Trois-Rivières et y passera l’hiver afin de pouvoir intervenir rapidement auprès de la barge en cas de nécessité. Le Wilf Seymour propulsait la barge au moment de l'incident, le matin du 25 décembre.

L’entreprise ne prévoit pas éprouver d’« importantes difficultés » avec le Wilf Seymour. Le remorqueur devrait se détacher facilement de la barge et se rendre sans écueil au port de Trois-Rivières.

Échoué le jour de Noël

Parti de Sept-Îles, l’Alouette Spirit devait transporter 10 000 tonnes d’aluminium à Oswego, dans l’État de New York. Le matin du 25 décembre, la barge s’est échouée à proximité du chenal du lac Saint-Pierre. Une défaillance électrique, réparée depuis, pourrait expliquer la situation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine