Retour

La canneberge, un moteur économique pour le Centre-du-Québec

L'industrie de la canneberge est un moteur économique qui est loin de s'essouffler au Québec, particulièrement au Centre-du-Québec où se trouvent 87 % des terres cultivées pour ce petit fruit. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par la firme Deloitte pour le compte de l'Association des producteurs de canneberges du Québec.

Selon les résultats de l'étude, les 88 producteurs de canneberges génèrent des retombées économiques de 121 millions de dollars par année. 

« Cette étude confirme que nous sommes les premiers producteurs au monde de canneberges biologiques, et troisièmes en canneberges conventionnelles », soutient Monique Thomas, directrice générale de l'Association des producteurs de canneberges du Québec.

L'industrie a aussi permis de créer 1673 emplois à la grandeur de la province. Ces emplois offrent par ailleurs un salaire supérieur à la moyenne québécoise.

Un engouement pour le petit fruit rouge

La canneberge est un fruit qui a connu une demande explosive au cours des dix dernières années. La demande a augmenté de 400 %.

Les années à venir sont prometteuses, selon Monique Thomas, même si les surplus de production ont fait chuter les prix au cours des deux dernières années. La recherche et le développement de nouveaux marchés, comme la Chine, ainsi que les récents accords commerciaux internationaux laissent présager que l'industrie a encore de beaux jours devant elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine