Retour

La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite prend position dans Trois-Rivières

La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) a profité de la venue à Trois-Rivières du chef du Parti conservateur, Stephen Harper, pour prendre position pour ses adversaires du Parti libéral et du NPD. 

Un texte de Michelle Raza

Dans un communiqué publié jeudi matin, la Coalition écrit que de son point de vue, « seuls le Parti libéral et le NPD ont émis certaines pistes de solutions possibles pour venir en aide aux victimes ».

Elle admet que d'autres candidats ont manifesté « un certain intérêt », mais estime que leurs intentions « nous apparaissent tièdes ou peu prometteuses ».

Au moins 2000 personnes à Trois-Rivières sont aux prises avec un problème de pyrrhotite, qui mine les fondations de leur maison.

L'ancien porte-étendard des victimes de la pyrrhotite à Trois-Rivières, Yvon Boivin, est candidat pour le Parti libéral dans la circonscription de Trois-Rivières.

La pyrrhotite, un enjeu électoral

Les victimes de la pyrrhotite ont accès à un fonds d'aide renfloué par Québec, mais ce dernier est vide. Le gouvernement conservateur à Ottawa avait pour sa part estimé qu'il n'avait pas à intervenir puisqu'il considère que le dossier de la pyrrhotite est de compétence strictement provinciale.

La Coalition se défend de vouloir faire la promotion d'un candidat en particulier. Elle dit vouloir fournir un portrait de la situation à ses membres.

La CAVP affirme qu'elle collaborera avec le parti qui sera au pouvoir et qui mettra en place un plan d'action réel pour aider les victimes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine