Une équipe de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec est de passage mercredi sur le territoire de la communauté atikamekw de Wemotaci, en Haute-Mauricie.

Une séance d’information publique la Commission s'est déroulée au gymnase de l’École Seskitin.

La Commission, présidée par le juge Jacques Viens, a été lancée en décembre 2016 à la suite des allégations de femmes autochtones de Val-d’Or concernant des abus dont elles auraient été victimes par certains policiers. Ses audiences ont commencé cet été à Val-d’Or.

Depuis mai dernier, des représentants de la Commission se rendent dans les diverses communautés pour y tenir des séances d’information et rencontrer les personnes qui souhaiteraient témoigner.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Qui est à blâmer pour cet accident?





Rabais de la semaine