Retour

La CSN craint la fermeture de CPE en Mauricie et au Centre-du-Québec en raison des compressions

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) maintient la pression sur le gouvernement provincial qu'elle accuse de vouloir démanteler les Centres de la petite enfance (CPE) au profit des garderies privées. Le syndicat est inquiet, malgré l'entente intervenue le mois dernier avec Québec.

Des représentantes régionales du syndicat ont fait part de leurs inquiétudes dans le cadre d'une conférence de presse mercredi matin à Trois-Rivières.

La CSN craint que plusieurs des vingt-deux CPE qu'elle représente dans la région soient contraints de fermer leurs portes si le gouvernement ne renonce pas aux compressions prévues.

Le fait que les compressions de 120 millions de dollars dans le réseau puissent être récurrentes l'inquiète.

Les coupes mettraient aussi en péril le mandat éducatif des CPE, selon la CSN.

Avec les informations d'Amélie Desmarais

Plus d'articles

Commentaires