Retour

La décision d’un chirurgien de Trois-Rivières soulève des questions

La mort d'un patient opéré en mars 2017 pour des pierres aux reins à l'hôpital de Trois-Rivières soulève des questions chez le coroner Yvon Garneau. Le chirurgien, forcé de suspendre l'opération en raison d'un imprévu, a décidé de retourner le patient chez lui. Cinq jours plus tard, ce dernier a été retrouvé mort à son domicile.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Le 4 avril 2017, André Thisdele, un homme de 59 ans, est découvert sans vie dans sa résidence de Champlain par un ami qui s’est rendu chez lui pour en fin d’après-midi pour prendre de ses nouvelles.

Quelques jours plus tôt, le 30 mars, il a quitté l’hôpital de Trois-Rivières avec une prescription pour des médicaments contre la douleur après l’interruption de sa chirurgie pour des pierres aux reins qui le faisaient souffrir depuis 2016.

Le jour de l’opération, le spécialiste remarque un changement important par rapport à la dernière visite de contrôle qui l’empêche de poursuivre la chirurgie et il doit reporter la suite. M. Thisdele obtient son congé de l’hôpital en attendant la suite de la chirurgie.

« Est-ce que cette chirurgie non achevée à cause d’imprévus devait déclencher une admission prolongée aux soins intensifs pour M. Thisdele?, se questionne le coroner dans son rapport. Je n’ai pas la compétence pour répondre à cette question. »

Le pathologiste, lors de l’autopsie pratiquée sur le corps d’André Thisdele à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), constate des anomalies au rein droit qui auraient contribué au décès, lit-on dans le rapport du coroner.

Que s’est-il passé?

À la lumière de son investigation, le coroner Yvon Garneau est d’avis que les autorités concernées doivent faire la lumière sur cette affaire.

Il recommande ainsi au Collège des médecins ainsi qu’au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) d’examiner la qualité de la chirurgie et de la décision prise par le professionnel dans le dossier d’André Thisdele.

Par courriel, le CIUSSS MCQ indique que le rapport du coroner Yvon Garneau « a été transmis au comité mandaté pour évaluer la qualité de l'acte des médecins ».

Au terme de l'analyse du dossier, le comité « émettra, s'il y a lieu, des recommandations à notre établissement », ajoute l'organisation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards