Retour

La majorité des CHSLD sont en bon état en Mauricie et au Centre-du-Québec

Seulement 18 % des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de la Mauricie et du Centre-du-Québec se trouvent dans un mauvais état, comparativement à la moyenne provinciale qui se situe à 23 %.

Plus précisément, ce sont 64 % des CHSLD qui sont en très bon ou en bon état, alors que 18 % des centres se trouvent dans un état satisfaisant et 18 % dans un mauvais état.

Aucun des 39 CHSLD de la région n’est considéré en très mauvais état.

La moyenne d’âge moins élevée des CHSLD en Mauricie et au Centre-du-Québec (38 ans) qu'ailleurs au Québec (47 ans) pourrait expliquer la situation.

Le coordonnateur à la planification immobilière du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Sébastien Rhéaume, se dit tout de même surpris de voir que 18 % des CHSLD de la région sont considérés en mauvais état.

« On travaille toujours très fort à maintenir nos bâtiments sécuritaires pour nos usagers et nos employés », assure-t-il.

De son côté, le président du Syndicat du personnel paratechnique des services auxiliaires et des métiers, Pascal Bastarache, croit que davantage d'efforts pourraient être investis pour rénover ces bâtiments.

Un seul cas problématique à Drummondville

Au Centre Frédérick-George-Hériot à Drummondville, les ailes A-B-C-D-F-G-H présentent un niveau élevé de dégradation et de défectuosité.

Des travaux estimés à 4,4 millions de dollars sont requis pour maintenir les infrastructures en bon état, selon le Plan annuel de gestion des investissements publics en infrastructures du Conseil du trésor.

Avec les informations de Gabrielle Proulx

Plus d'articles