Retour

La Mauricie comme source d’inspiration du drapeau canadien

Le drapeau canadien, tel qu'on le connaît, fête son 52e anniversaire le 15 février 2017. Peu de gens savent que l'homme derrière la version finale de l'unifolié, Jacques St-Cyr, est originaire de Batiscan en Mauricie. Ses proches se plaisent à dire que ce sont ses balades dans les forêts qui appartiennent désormais au parc de la Mauricie qui ont inspiré le symbole du Canada.

Un texte de Claudie Simard

Pierre St-Cyr connaît bien l'histoire du drapeau canadien puisque c'est son parrain, Jacques St-Cyr qui a dessiné la version finale de l'unifolié dans les années 60.

Depuis quelques années, il est appelé à partager des anecdotes à ce sujet avec différents publics.

Il dit avoir été proche de son oncle, qui a eu une vie particulière.

« C'était un intellectuel, un artiste, dit-il. Il a fait la Deuxième Guerre mondiale, il a étudié à Montréal, à Londres à New York, ce qui l'a mené à Ottawa, alors il a eu une carrière assez exceptionnelle, raconte-t-il avec fierté ».

Après plusieurs décennies de discussions et plusieurs gouvernements, la feuille d'érable unique sur un drapeau rouge et blanc est présentée au public en1965.

En le voyant, les gens ont dit: voilà, c'est le produit final

Pierre St-Cyr, neveu de Jacques St-Cyr

Sur le dessin, la feuille comporte onze pointes, et non treize, comme certaines versions précédentes.

Droit d’auteur

Il a fallu plusieurs années pour que la contribution de Jacques St-Cyr soit reconnue.

« Beaucoup de gens voulaient prendre la paternité », raconte son neveu Pierre. « Il a finalisé le travail de beaucoup de personnes », poursuit-il.

La famille se plaît à dire que l’inspiration provient du parc de la Mauricie, où M. St-Cyr a passé beaucoup de temps.

« Notre grand-père, Orace St-Cyr a été arpenteur, il a arpenté les terres qui sont devenues le parc de la Mauricie »

« Nous on aime penser que peut-être Jacques a pris intérêt aux feuilles d'érable à partir de ses semaines passées dans le bois »

Avec les informations d’Anne-Andrée Daneau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine