Retour

La popularité des scooters en baisse au Québec

Des données obtenues auprès de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) nous indiquent que le nombre de cyclomoteurs, communément appelés scooters, a diminué dans les cinq dernières années. Il est passé de 33 000 à 27 000 entre 2010 et 2015, une baisse de 18 %.

Un texte de Marie-Pier Bouchard et de Marilyn Marceau  

Par exemple, il y avait 1 618 cyclomoteurs sur les routes de la Mauricie en 2010, alors qu'en 2015, on en comptait 448 de moins, soit un total de 1 170. Il s'agit d'une baisse de 28 %.

Du côté du Centre-du-Québec, 237 cyclomoteurs de moins circulaient sur les routes en 2015, comparativement à 2010.

C'est le resserrement des règles entourant les cyclomoteurs, entrées en vigueur en 2010, qui expliquerait la baisse de ce type de véhicule sur les routes, selon le porte-parole de la SAAQ, Mario Vaillancourt.

Les ventes en diminution

Le propriétaire d'un concessionnaire de Trois-Rivières remarque que les ventes de scooters sont en chute libre depuis quelques années. Alain Parent estime qu'elles ont baissé de 40 à 50 % au cours des sept dernières années.

Il montre du doigt l'augmentation considérable des coûts pour obtenir un permis de scooter. Le prix des plaques est passé d'une soixantaine de dollars à 300 dollars.

Alain Parent affirme que le marché et la clientèle ont changé. De plus en plus d'adultes se procurent des scooters, selon lui. Il constate que les constructeurs tentent tant bien que mal de s'adapter et que les prix ont diminué.

Moins de blessés

Tant en Mauricie qu'au Centre-du-Québec, le nombre de blessés graves et légers impliqués dans un accident de cyclomoteur a diminué de près de moitié entre 2010 et 2015.

En Mauricie, il y en a eu 40 en 2010 et 22 en 2015. Au Centre-du-Québec, 50 personnes ont été blessées en 2010 et 28 en 2015.

La tendance à la baisse des blessés dans des accidents de cycloteurs s'observe également à l'échelle provinciale.

« Il y a à ce niveau-là une surreprésentation des victimes. Et c'est la raison pour laquelle il y a des réglementations, des modifications qui sont mises en place pour faire en sorte qu'on limite le nombre d'accidents et de victimes sur les routes », ajoute M. Vaillancourt.

Les accidents mortels de scooters sont relativement rares. Entre 2010 et 2015, une personne est morte en Mauricie et une autre au Centre-du-Québec. Dans l'ensemble du Québec, douze accidents mortels sont survenus entre 2010 et 2015, dont 1 l'an dernier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?