Retour

La poutine de Drummondville voyage de New York à Tokyo dans une publicité unique

La Ville de Drummondville a investi dans une campagne publicitaire qui vise à faire augmenter sa notoriété. La publicité de 60 secondes a été diffusée pour la première fois dimanche soir sur plus d'une quinzaine de chaînes de télévision et le sera encore jusqu'au 11 octobre prochain. Elle marque le coup d'envoi de la campagne « Vive Drummondville ». 

Un texte de Geneviève Proulx

Dans un sondage, réalisé en 2014, on apprenait qu'un Québécois sur deux ne connaissait pas ou peu Drummondville. C'est à ce moment que la Ville a décidé d'investir dans une campagne afin d'accroître la notoriété de Drummondville. « Une notoriété forte contribue positivement, à moyen et à long terme, au développement d'une ville. Des familles choisiront de s'y établir, des entreprises d'y investir, des gens d'affaires d'y tenir leurs congrès, salons ou colloques, des étudiants d'y poursuivre leurs études supérieures et les touristes de nous visiter », croit le maire de Drummondville, Alexandre Cusson. 

Dans cette publicité, on peut voir un ambassadeur qui parle fièrement de Drummondville (et de la poutine!) de New York jusqu'à Tokyo en passant par le Panama. Au total, la campagne, y compris la conception d'un site Internet, aura coûté 250 000 $ à la Ville de Drummondville. 

Plus d'articles

Commentaires